Thanatopraxie

#

Des soins de présentation prodigués dans la dignité


Si vous décidez d’exposer le corps du défunt, nous procéderons à la thanatopraxie (embaumement), à l’habillage et aux soins cosmétiques nécessaires – manucure, maquillage et coiffure. Respectueux et expérimentés, nos thanatopracteurs s’emploient à prodiguer des soins de présentation à la fois délicats et professionnels. Nos méthodes de thanatopraxie répondent aux normes les plus strictes de l’industrie et sont conformes à toutes les exigences de la loi.

La seule pensée de voir un de nos êtres chers allongé dans un cercueil provoque en nous une douleur intense. Plusieurs familles optent donc pour la crémation directe, sans exposition du corps, croyant que « ce sera moins difficile » au salon funéraire.

Pourtant, savez-vous qu’il y a beaucoup de bienfaits dans cette exposition du corps ? L’exposition du corps permet un meilleur rétablissement psychologique et favorise le bon cheminement du deuil. En effet, à la suite du décès d’une personne, le processus de thanatopraxie et d’art restauratif au niveau du visage permet de donner l’opportunité à la famille de revoir l’être cher et de garder un plus beau souvenir.

D’ailleurs, la mission des thanatopracteurs de Girardot & Ménard est de redonner l’aspect naturel au défunt, tradition de savoir-faire hors du commun, qui est une signature au sein de l’entreprise depuis 1910.

La thanatopraxie est un procédé de conservation qui permet l’exposition d’un défunt pendant plus de 24 heures ou au-delà de 18 heures après le décès, tel que la loi le prescrit. D’une durée moyenne de quatre heures, elle se pratique principalement en deux étapes. Une première partie pour la préservation et une seconde de soins esthétiques.

Lors de la première étape, une désinfection complète du corps est effectuée. Nous fermons les yeux et la bouche, nous rasons le visage du défunt pour enlever toute pilosité qui pourrait être apparente lors du maquillage et nous appliquons une crème hydratante. Ensuite, nous injectons, par le système artériel, une solution de formaldéhyde adaptée à la cause du décès afin de préserver et hydrater les tissus. Il est à noter qu’aucun organe n’est prélevé lors de la thanatopraxie. Les dons d’organes sont pratiqués par le corps médical seulement. Finalement, nous refermons les incisions, lavons et habillons la personne.

Débute alors la deuxième partie, soit l’art restauratif. Tout en tenant compte des circonstances du décès, nous pouvons donner du volume par injection sous-cutanée à quelqu’un qui a été amaigri par un cancer et/ou une dénutrition. Nous pouvons aussi atténuer l’enflure à un autre qui aurait subi un problème cardiaque ou reçu de fortes doses de médication. Le but est de façonner les traits du défunt qu’il possédait avant la maladie et de lui redonner un aspect de repos et de sérénité. Nous procédons alors à un maquillage léger pour enlever la lividité de la peau causée par l’absence de circulation sanguine dans le corps et par la suite, nous effectuons la mise en bière (déposer la personne dans son cercueil). Bien que douloureuse, l’exposition de l’être cher laisse aux proches un souvenir apaisant…

Chez Girardot & Ménard, nous vous offrons un grand choix de cercueils en une multitude de modèles, de couleurs et de matériaux. Parce que chaque personne est unique, vous choisirez le modèle qui répondra entièrement à vos attentes, et qui conviendra à votre budget.

Nos conseillers sont là pour répondre à toute
interrogation sur nos services.

Contactez-nous sans hésiter